• Nadine Morano perd son investiture aux élections régionales

    Nadine Morano perd son investiture

    aux élections régionales

    Le Monde.fr | <time datetime="2015-10-07T19:15:41+02:00" itemprop="datePublished">07.10.2015 à 19h15</time> • Mis à jour le <time datetime="2015-10-07T19:31:47+02:00" itemprop="dateModified">07.10.2015 à 19h31  lien </time>

    Nadine Morano n’est donc plus candidate aux élections régionales. Mercredi 7 octobre, la Commission nationale d’investiture (CNI) du parti Les Républicains (LR) a voté à l’unanimité (plus trois abstentions) l’exclusion de la députée européenne de la liste conduite par Philippe Richert en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes.

    Devant les élus de cette instance, Nicolas Sarkozy a proposé que Valérie Debord remplace Mme  Morano comme tête de liste départementale en Meurthe-et-Moselle.

    Cette sanction politique est la conséquence de douze jours de polémiques après les déclarations de la députée européenne qui avait estimé, le 26 septembre, sur France 2, que la France est « un pays de race blanche ».

    Lire sur Les Décodeurs : Les « races », Morano et De Gaulle : pour clore la polémique

    « Ca a blessé des millions de Français »

    Cette sortie avait provoqué la colère de M. Richert, tête de liste en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, qui avait alors demandé « aux instances nationales des Républicains de tirer toutes les conséquences ».

    Le 6 octobre, lors du bureau politique du parti, Nicolas Sarkozy avait laissé 24 heures à son ancienne ministre déléguée pour rédiger une lettre où elle reviendrait sur ses propos. « Si tu exprimes tes regrets, la situation sera reconsidérée par la CNI », avait alors affirmé le président du parti en critiquant une nouvelle fois les déclarations de Mme Morano :

    « Ca a blessé des millions de Français, notamment d’outre-mer. Le mot race ne s’emploie pas à la légère. »

    Nadine Morano a refusé cette possibilité. Mercredi, elle n’était pas présente à la CNI pour assister au vote, préférant se rendre au Parlement européen.

    Lire l'analyse : Nadine Morano, l’élève qui dépasse le maître


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :