• Népal : 17 morts après une tempête de neige dans l'Himalaya

    Népal : 17 morts après une tempête de neige

    dans l'Himalaya

     

    Publié le 15.10.2014, 14h03 | Mise à jour : 18h26  lien 

     
    Les randonneurs ont été surpris par une tempête de neige consécutive au passage du cyclone Hudhud le week-end dernier.

    Les randonneurs ont été surpris par une tempête de neige consécutive au passage du cyclone Hudhud le week-end dernier. | Flickr

    Zoom1/2

     

    Touché par de fortes chutes de neige mardi, l'Himalaya a été le théâtre de plusieurs catastrophes meurtrières qui ont fait 17 morts. En parallèle, un randonneur français est porté disparu après avoir chuté dans une rivière. 

    Un randonneur français chute à cause de fortes pluies

    Âgé de 67 ans, un randonneur français est porté disparu après avoir chuté mardi dans la rivière Budhi Gandaki, dans le district de Gorkha, touché par de fortes pluies. <btn_noimpr>
     
    </btn_noimpr>«L'accident s'est produit autour de 9 heures. Nous pensons que le chemin a été rendu glissant. Les opérations de secours sont en cours», a déclaré le chef de la police de Gorkha. 

    Ce randonneur faisait partie d'un groupe de 10 touristes qui se dirigeait vers le trek réputé du tour du Manaslu. Ce trekking a gagné en popularité comme alternative au tour des Annapurnas, très encombré.

    L'une des pires catastrophes dans l'Himalaya depuis dix ans

    La tempête de neige a tué neuf randonneurs étrangers et huit guides népalais. A Mustang, douze corps, ceux de deux Israéliens, d'un Polonais, d'un Vietnamien et de huit Népalais, ont été retrouvés sous une grosse couche de neige. Les secours, soutenus par des hélicoptères loués par des agences de trekking et un hélicoptère de l'armée népalaise, ont aussi retrouvé les corps de quatre Canadiens et d'un Indien dans une zone de Manang, touchée par une avalanche. Dans un incident séparé, trois éleveurs de yaks ont été tués dans une avalanche à Manang alors qu'ils faisaient paître leurs animaux.

    Avec l'amélioration du temps ce mercredi, les sauveteurs ont récupéré 22 randonneurs sur les 168 trekkers étrangers qui étaient enregistrés. «Le réseau téléphonique n'est pas très bon, aussi nous n'avons pu rentrer en contact avec ceux qui manquent mais nous espérons les retrouver plus tard dans la journée», a expliqué un responsable du district de Mustang, Baburam Bhandari.

    La tempête de neige de mardi est l'une des pires catastrophes dans l'Himalaya depuis dix ans. Cette année déjà, le 18 avril, une avalanche avait tué 16 personnes sur le mont Everest. Elle avait entraîné l'interruption de toute ascension vers le plus haut sommet du monde, une décision sans précédent.
     

     

    <btn_noimpr></btn_noimpr><btn_noimpr></btn_noimpr>

    LeParisien.fr 


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :