• Accueil > Le Dossier de l'Obs > L'avocate qui fait banquer les stars divorcées

    <header>

    L'avocate qui fait banquer les stars divorcées

    </header>

    <time datetime="2013-06-07T11:43:19" itemprop="dateCreated">Créé le 07-06-2013 à 11h43</time> - <time datetime="2013-06-09T18:48:17" itemprop="dateModified">Mis à jour le 09-06-2013 à 18h48</time>

    Depardieu, Sarkozy, Bruel, Fabius.... Maître Cahen s'est spécialisée dans les divorces de couples fortunés. Pour le plus grand malheur de ceux qui l'ont comme adversaire.

    lien

    Me Michèle Cahen (DR)

    Me Michèle Cahen (DR)

    <aside class="obs-article-brelated" style="margin-left:20px;"> <header class="obs-blocktitle">Sur le même sujet</header>

    </aside>

    Il lui arrive souvent de s'inviter dans les scènes de ménage des beaux quartiers. Elle est alors l'ultime menace des femmes, l'arme de dissuasion fatale : "Si ça continue, je vais voir Maître Cahen..." La seule évocation de ce nom suffit parfois à rendre la raison aux maris volages. Car ils le savent : avec Michèle Cahen, ils devront banquer. Pas question de jouer de leur pouvoir, de minorer leurs revenus, encore moins de planquer quelques comptes à l'étranger.

    Après quarante ans passés à organiser les divorces des couples fortunés, l'avocate est rompue à toutes les guerres. Gérard Depardieu, Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, Henri Leconte, Patrick Bruel... ont pu mesurer l'étendue de son talent. Ils s'en seraient bien passés. Leurs ex-épouses, elles, n'ont jamais regretté de s'être offert cette célébrité du barreau de Paris rémunérée 400 euros de l'heure. "Michèle est devenue une amie, dit Elisabeth Depardieu. Elle ne vous lâche pas, elle est sensible, intuitive et humaine."

    Celle qui fait "trembler tous les maris"

    Pour célébrer sa Légion d'honneur, en 2011, au Bristol, Maître Cahen était entourée d'un cercle de femmes divorcées grâce à elle et de quelques-uns de ses clients masculins, comme Paul-Loup Sulitzer et Dominique Desseigne (qu'elle défend aujourd'hui contre Rachida Dati). Les époux Toubon trinquaient avec Bernadette Chirac. "Il y avait tout Paris, se souvient Me Pierre-Olivier Sur. Michèle Cahen a réussi à transformer le droit de la famille en une matière noble, à faire passer le divorce de l'ombre à la lumière." Le procureur général près la Cour de Cassation, Jean-Louis Nadal, a salué, avec tendresse, celle qui fait "trembler tous les maris de Paris".

    La "tueuse" est une petite dame au Brushing impeccable, voix de miel et tailleur Chanel. "Joan Collins" (1), l'appelait-on au Palais, quand elle négociait discrètement le divorce des Sarkozy. C'est Cécilia qui, un jour, avait débarqué dans son bureau, avenue de Suffren : "Il paraît que vous êtes la plus méchante..." L'avocate, cette fois, n'a pas eu à montrer les crocs ; l'ancien président s'est, paraît-il, comporté en gentleman. "C'est rare, la plupart des couples s'étrillent sur les problèmes d'argent. Et ceux qui en ont beaucoup ne sont pas plus détachés... observe Me Cahen.

    Et pourquoi pas une école du mariage ?

    Aujourd'hui, les divorces pour faute se raréfient, l'adultère n'est plus condamné. Le seul moyen de se venger, quand on soufre, quand on a été humilié, est de faire payer l'autre." Au premier rendez-vous, l'avocate dresse le tableau pas toujours rose de la vie post-divorce. Examen du patrimoine, de la durée de la vie conjugale, du nombre d'enfants, des critères objectifs guident les magistrats. Celles qui espéraient obtenir des millions après trois ans de vie au bras d'un riche sexagénaire déchantent. Celles qui, après vingt ans de bons et loyaux services tombés en ruine, veulent se battre repartent dopées. Les hésitantes, elles, sont incitées à réfléchir. "Accrochez-vous, suggère souvent Michèle Cahen. Le mari parfait n'existe pas."

    De plus en plus de jeunes fortunés la consultent avant de convoler. Des femmes comme des hommes, car elles aussi paient aujourd'hui des prestations compensatoires si leurs époux gagnent moins qu'elles. L'avocate plaide pour l'instauration de contrats prénuptiaux à l'américaine : "On me dit que ce n'est pas romantique. Mais normalement, quand on signe un contrat, on sait comment on va en sortir..." Celle qui depuis quarante ans vit avec le même époux, avocat d'affaires, songe aussi à ouvrir une école du mariage. Succès garanti, surtout si ses clients célèbres viennent s'y confesser.

    (1) La redoutable actrice de "Dynastie".

    Sophie des Déserts - Le Nouvel Observateur


    votre commentaire
  • Jade Foret et Arnaud Lagardère se sont mariés

    Edité par
    le 25 mai 2013 à 17h40 , mis à jour le 25 mai 2013 à 17h45.
    <section id="articleFigure166889"> <article class="teaser b-people">
    <figure class="figure underline"> Arnaud Lagardère Jade Forêt <figcaption class="degrade-une"></figcaption></figure>
    Arnaud Lagardère et Jade Forêt, le 28 mai 2011, à Roland Garros
    </article></section>

    Le patron du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, 52 ans, a épousé Jade, 22 ans, sa compagne depuis 2010 vendredi après-midi en toute discrétion à Paris. Ils ont déjà une petite fille née en septembre dernier, Liva.

    Une photo de deux mains unies avec deux alliances, un changement de nom de famille de "Foret" à "Lagardère" sur le compte Twitter du mannequin Jade Foret... Deux signes qui ne trompent pas. Le patron du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, a épousé sa compagne, la top-modèle Jade Foret en toute intimité vendredi après-midi à Paris. Ils officialisent ainsi une histoire d'amour qui dure depuis 3 ans déjà et dont une petite fille, Liva, 9 mois, est issue.

    Le couple évoquait déjà ses projets de mariagedans Gala cette semaine. Il disait être "dans la dernière ligne droite" des préparatifs. Jade expliquait ainsi au magazine : "On prend le temps. On s'est offert nos alliances dès le premier mois de notre amour. C'était magnifique. On n'a pas besoin d'un mariage pour prouver notre amour". Arnaud Lagardère y précisait le calendrier : "On fera probablement deux mariages distants. Celui à la mairie se fera très bientôt et le religieux plus tard. Il sera particulier, très exotique".

    Le monde avait découvert le couple dans une vidéo du média belge Le Soir Magazine qui avait fait le buzz. Celle-ci postée en 2011 dévoilait les coulisses d'une séance photo entre les deux amoureux. Séance photo langoureuse où entre deux baisers, les amants clamaient le "sérieux" de leur relation. Depuis, le couple n'hésitait pas à s'afficher en public faisant souvent la Une de la presse people et l'objet de moqueries sur le Web.


    votre commentaire
  • RSS

    lien

    <header>

    Le Point.fr - Publié le <time datetime="2013-05-22T22:06" itemprop="datePublished" pubdate=""> 22/05/2013 à 22:06</time>

    L'ancienne ministre a donné naissance à une petite Jeanne. En jeune maman 2.0, elle a officialisé la bonne nouvelle sur son compte Twitter.

    <figure class="media_article panoramique" itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject">

    Photo d'illustration

    <figcaption>Photo d'illustration © Sipa Press </figcaption> </figure>
    Source Sipa Media
    </header><section class="col_article">
     
    </section>

    "Jeanne a vu le jour hier, 21 mai 2013. Toute la famille est heureuse de l'accueillir #naissance". C'est par ces mots que Rama Yade a annoncé, mercredi, la naissance de sa fille. C'est le premier enfant de l'ex-secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme, âgée de 36 ans.

    Rama Yade est mariée depuis 2005 à Joseph Zimet, historien et ancien conseiller au cabinet du secrétaire d'Etat Jean-Marie Bockel. Sous l'ère Sarkozy, il a aussi travaillé au ministère de la Francophonie et des Anciens combattants.

    "Un mini-Obama"

    La responsable de l'UDI avait d'abord annoncé qu'elle ne communiquerait pas sur sa grossesse, avant de livrer une longue interview à Paris-Match. "Ce bébé, il porte le monde en lui. Un mini-Obama", plaisantait-elle dans les colonnes du magazine en décembre dernier. Une allusion à son couple atypique. Rama Yade est de droite, originaire du Sénégal et musulmane. Son époux est blanc, juif et de gauche.

    Dans cet entretien, Rama Yade disait avoir peur de l'accouchement. "Je n'en mène pas large. Ça a l'air de faire tellement mal ! Et si je n'y arrivais pas ?". Cette inquiétude est désormais derrière elle...


    votre commentaire
  • Daphné Burki quitte Le Grand Journal

    News publiée le 17/05/2013 à 16h53 - Mise à jour le 17/05/2013 à 16h54  
    lien

    Daphné Burki accro aux tatouages

    Agrandir
    1/4
    Daphné Burki accro aux tatouages
     
    Taille du texte : Petite Normale Grande

     

    Aux commandes du "Grand Journal" de Canal + au côté de Michel Denisot depuis septembre dernier, Daphné Bürki ne reprendra pas sa place de co-animatrice à la rentrée.

    Lorsque Daphné Bürki a rejoint Michel Denisot à la présentation du Grand Journal de Canal + en septembre dernier, les (mauvaises) langues se sont déliées. Selon certains bruits de couloir, la jeune femme ne s'entendait pas du tout avec le présentateur historique, aux commandes de l'émission depuis sa création, en 2004. Des rumeurs formellement démenties par la principale intéressée. "Je ne cherche pas à marquer mon territoire", s'était défendue Daphné Bürki. Depuis, l'animatrice de 33 ans, qui attend son deuxième enfant, semble avoir trouvé ses marques. Mais aujourd'hui, coup de théâtre : on apprend que Daphné Bürki ne sera pas de retour dans Le Grand Journal à la rentrée prochaine.

    En effet, selon le magazine Télé Star (en kiosques lundi 20 mai), l'animatrice et l'émission quotidienne de Canal + ont décidé de ne pas poursuivre leur collaboration. "Une décision prise d'un commun accord" entre la chaîne et l'animatrice, précisent nos confrères.

    On ne sait pas ce qui a motivé la décision de Daphné Burki, peut-être son envie de pouponner alors que la naissance de son bébé est prévue d'un moment à l'autre... On ne sait pas non plus ce que l'animatrice fera à la rentrée. Restera-t-elle sur Canal +, la chaîne de ses débuts, ou volera-t-elle vers de nouveaux horizons ? A moins qu'elle ne retourne sur France 5, qu'elle a quitté la saison dernière, pour prendre la place laissée vacante par Alessandra Sublet à la présentation de C à vous... L'avenir nous le dira !


    2 commentaires
  • Ablation des seins : Angelina Jolie a fait

    un choix "héroïque", selon Brad Pitt‎

    Le HuffPost/AFP  |  Publication:   |  Mis à jour: 14/05/2013 19h03 CEST

    lien

     

    ANGELINA JOLIE - L'acteur américain Brad Pitt, compagnon de l'actrice Angelina Jolie qui a annoncé mardi 14 mai avoir subi une double mastectomie pour prévenir un risque très élevé de cancer, a salué une décision "absolument héroïque", dans une interview à l'Evening Standard.

    "Ayant été le témoin privilégié de cette décision, je trouve le choix d'Angie, tout comme celui de beaucoup d'autres femmes dans son cas, absolument héroïque", a affirmé Brad Pitt dans les colonnes du quotidien britannique du soir."Je remercie notre équipe médicale pour ses soins et son attention. Ce que je désire le plus au monde est qu'elle vive une longue vie en bonne santé avec moi et nos enfants. C'est un jour heureux pour toute notre famille", a confié l'acteur.

    Angelina Jolie, âgée de 37 ans, a révélé, dans une tribune intitulée "Mon choix médical" publiée mardi dans le New York Times, qu'elle avait subi cette opération car elle porte un gène défectueux qui accroît le risque de cancer. Selon l'actrice, il existait avant l'opération un risque de 87% qu'elle développe un cancer du sein et de 50% un cancer de l'ovaire, en raison de la présence de ce gêne défectueux (BRCA1).

    La mère d'Angelina Jolie est morte d'un cancer à l'âge de 56 ans.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique