• Pour Panahi et Rasoulof. Plus que jamais.

    Pour Panahi et Rasoulof. Plus que jamais.

    Maria de França           lien

    Jafar Panahi, le 25 octobre 2010, après trois mois d'emprisonnement.

    Jafar Panahi, le 25 octobre 2010, après trois mois d'emprisonnement.

    La Règle du Jeu a appris avec consternation ce samedi, la confirmation par la justice iranienne de la condamnation de Jafar Panahi à six ans de prison et 20 ans d’interdiction de filmer, voyager ou s’exprimer publiquement. Autant dire que le cinéaste a été condamné au silence et, par conséquent, à une mise à mort artistique.

    Mohammad Rasoulof, co-réalisateur avec Jafar Panahi du projet de film qui leur a valu d’être condamnés ensemble en décembre 2010 et qui avait été également condamné en première instance pour les mêmes motifs que Jafar Panahi, aurait vu sa peine réduite de six ans à un an de prison. Une condamnation tout aussi inacceptable.

    La mobilisation internationale dont La Règle du Jeu est fière d’avoir été l’un des fers de lance doit se poursuivre. Plus que jamais.

    La justice iranienne, une fois de plus, montre là son visage le plus hideux. Elle montre aussi comment, à l’instar de toutes les dictatures, elle est terrorisée par la liberté des grands artistes. Le combat que nous avons mené, le 14 mai 2010, pour faire sortir les premiers mots de Panahi de la terrible prison de Evin, nous le reprenons aujourd’hui.

    Avis à tous les cinéastes, collègues de Jafar Panahi et Mohammad Rasoulof. Avis à tous les professionnels du spectacle. Avis à toutes les consciences libres de France et d’ailleurs, Jafar Panahi en prison, c’est la libre conscience au secret. Jafar Panahi au cachot, c’est pour toutes les femmes et tous les hommes libres de France et du monde une injure, un crachat, une impossibilité de rester en sommeil, une colère nécessaire.

    Envoyez vos idées. Envoyez vos tribunes. La liberté de Panahi et de Rasoulof : c’est notre liberté à tous.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :