• Quatre morts, dont un nourrisson, au cours d?une fusillade dans la Somme

    Quatre morts, dont un nourrisson, au cours d’une fusillade dans la Somme

    Le Monde.fr | <time datetime="2015-08-25T18:44:38+02:00" itemprop="datePublished">25.08.2015 à 18h44</time> • Mis à jour le <time datetime="2015-08-25T20:41:37+02:00" itemprop="dateModified">25.08.2015 à 20h41  lien </time>

     

    Au moins quatre personnes, dont un nourrisson de six mois, ont été tuées par un homme armé lorsqu’il a ouvert le feu sur une aire occupée par la communauté des gens du voyage, à Roye, dans la Somme.

    Trois des victimes - un homme, une femme et un bébé de 6 mois- ont été froidement abattus par l’individu, selon la préfecture. Un gendarme, qui a tenté de s’interposer, est également mort des suites de ses blessures.

    Les trois blessés graves sont l’homme qui aurait ouvert le feu, un autre enfant en bas âge et un gendarme. L’enfant gravement blessé était en arrêt cardiaque en début de soirée et a été mis sous assistance ventilatoire, précise la préfecture.

    « Les gendarmes n’ont pas eu d’autre solution que de lui tirer dans les jambes »

    Selon le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, le tireur présumé, « passablement ivre », est entré dans le campement et « a tué froidement un bébé de six mois (...) un homme d’une quarantaine d’années [et] sa belle-fille » avant que les gendarmes ne s’interposent, la gendarmerie se trouvant près de l’aire où séjournaient les gens du voyage. « Les gendarmes n’ont pas eu d’autre solution pour maîtriser le forcené que de lui tirer dans les jambes », a dit M. Cazeneuve.

    « C’est une affaire absolument dramatique qui suscite une considérable émotion », a dit le ministre devant la presse. Un important dispositif de maintien a été déployé aux alentours de la zone où a eu lieu la fusillade, près d’un Intermarché à l’extérieur de la ville de Roye. Des incidents ont eu lieu entre les habitants et les nombreux journalistes qui se sont rendus sur place. Pour tenter de calmer les esprits, la communauté locale des gens du voyage devait être reçue sur place par le procureur de la République, Bernard Farret, qui s’est rendu sur place.


     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :