• Qui sont les 12 victimes de l?attentat à Charlie Hebdo ?

    <header id="titre_article">

    Qui sont les 12 victimes de l’attentat à Charlie Hebdo ?

    Les Echos | <time datetime="2015-01-07T18:56:40+01:00">Le 07/01 à 18:56, mis à jour à 19:23    lien </time>
     
    lien Cabu - AFP PHOTO / JOEL SAGET
     
    </header> <section class="left" id="gauche_article">
    • <figure itemid="/medias/2015/01/07/1081100_qui-sont-les-12-victimes-de-lattentat-a-charlie-hebdo-web-tete-0204062034006_660x352p.jpg" itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject">  <figcaption itemprop="description">

       

      1 / 2
      </figcaption> </figure>
    • <figure itemid="/medias/2015/01/07/1081100_qui-sont-les-12-victimes-de-lattentat-a-charlie-hebdo-web-tete-0204062034032_660x438p.jpg" itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject"> <figcaption itemprop="description">

      Bernard Maris - Sipa

      2 / 2
      </figcaption> </figure>

    Douze personnes ont trouvé la mort mercredi 7 janvier dans les locaux de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Parmi eux, les dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski et Tignous.

    <aside class="articles-associes">
     
    Article(s) associé(s)
    </aside>

    Ils étaient journalistes, policiers, chargé de maintenance. Douze personnes ont trouvé la mort dans l’attentat perpétré mercredi 7 janvier peu avant midi, dans les locaux du célèbre journal satirique, à Paris. Bilan, mercredi soir, de cette tuerie : 12 morts, 11 blessés dont quatre dans un état sérieux, d’après les précisions apportées par le procureur de la République François Moulins.

    Parmi les victimes, huit journalistes, dont des dessinateurs de la rédaction de Charlie Hebdo  : Vincent Charbonnier alias Charb, Cabu, George Wolinski et Tignous. Co-fondateur du journal dont il était chroniqueur régulier, et intervenant sur France Inter, l’économiste Bernard Maris a également perdu la vie. Le journal a été touché le jour de sa conférence de rédaction hebdomadaire, qui réunit chaque mercredi matin l’ensemble des journalistes. Depuis février 2006 et la première affaire des caricatures de Mahomet, Charlie Hebdo était régulièrement la cible de menaces et plusieurs de ses journalistes étaient placés sous protection policière. En 2011, alors qu’il était situé dans le 13è arrondissement de Paris, le journal avait été victime d’un incendie volontaire et avait entièrement brûlé. Soren Seelow, journaliste au « Monde », croit savoir qu’un dessinateur et un correcteur, font partie des huit victimes de la rédaction.

     

    Invité de la rédaction de Charlie Hebdo, Michel Renaud a également été abattu. Ancien directeur de cabinet du maire de Clermont-Ferrand, il était, selon France Bleu et le quotidien régional La Montagne, de passage à la rédaction parisienne. Michel Renaud était venu rencontrer le dessinateur Cabu afin de lui remettre des dessins prêtés lors de la dernière édition de la biennale de Clermont-Ferrand. Il avait été invité à participer à la conférence de rédaction de Charlie Hebdo.

    Les tireurs ont enfin tué d’un coup de fusil automatique un policier du service de protection des personnalités, Franck, affecté à la protection de Charb. Le second policier assassiné, rattaché au commissariat du 11e arrondissement, aurait été cueilli par les agresseurs alors qu’ils sortaient du bâtiment, au moment où il patrouillait à VTT. Âgé de 42 ans, il s’appelait Ahmed.

    </section>

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :