• Rhinocéros noir de l’ouest : déclaré officiellement éteint

    Rhinocéros noir de l’ouest : déclaré officiellement éteint

    Partager5Votre avis :Désastre7Révoltant1Bonne idée1InquiétantMagnifique
    Info rédaction, publiée le 12 novembre 2011
    Rhinocéros noir de l’ouest : déclaré officiellement éteint

    La dernière Liste rouge des espèces menacées, publiée par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), a déclaré la sous-espèce occidentale du rhinocéros noir éteinte. Une sous-espèce du rhino blanc et le rhinocéros de Java devraient bientôt suivre le même chemin...

    Selon le dernier recensement mondial annuel des espèces menacées publié par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le rhinocéros noir de l’Ouest (Diceros bicornis longipes) est une sous-espèce définitivement éteinte. Le rhinocéros blanc du Nord (Ceratotherium simum cottoni), vivant en Afrique centrale, est, lui, au bord de l'extinction. Le rhinocéros de Java (Rhinoceros sondaicus), dont le dernier spécimen vietnamien a récemment disparu, n’est guère mieux loti.

    Si le nombre global de rhinos noirs et de rhinos blancs est en hausse, certaines de leurs sous-espèces sont en revanche particulièrement vulnérables au braconnage : "elles ont le malheur de fréquenter des endroits où nous n'étions pas en mesure de mettre en place les mesures de sécurité nécessaires. Imaginez un animal se promenant avec une corne en or (…) : vous avez un besoin de sécurité incroyablement élevé", explique Simon Stuart, responsable à l’UICN cité par la BBC.

    Malgré les efforts de conservation, 25% des mammifères de la planète sont menacés d'extinction, selon cet organisme. "Cette mise à jour de la Liste rouge (…) nous montre un tableau mitigé de ce qui se passe pour les espèces du monde Il y a quelques bonnes nouvelles et quelques mauvaises… Malheureusement, la tendance générale est encore un déclin de la biodiversité. Nous n'avons pas encore atteint notre potentiel [maximal] de conservation", conclut le Dr Monika Boehm, de la Zoological Society of London (ZSL), partenaire de l’UICN.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :