• Somalie : l'aviation kényane bombarde des Chabab

    <article itemscope="" itemtype="http://schema.org/NewsArticle">

    Somalie : l'aviation kényane bombarde des Chabab

    <figure class="illustration_haut" data-target="this" data-toggle="popover">

    lien

    Les Chabab disent avoir perpétré la tuerie de Garissa pour punir le Kenya de sa présence militaire en Somalie au sein de la force africaine AMISOM. </figure>

    Des avions kényans ont bombardé dimanche deux camps des Chabab, les islamistes somaliens qui ont revendiqué le massacre du campus universitaire de Garissa, dans l'est du Kenya, où 148 personnes ont été assassinées la semaine dernière, a-t-on appris lundi 6 avril.

    « Les deux camps ont été détruits », a annoncé un porte-parole de l'armée kényane, qui n'a pas fourni de bilan plus précis. Les islamistes, eux, soutiennent que leurs camps n'ont pas été touchés par les tirs.

    Nouvelles menaces des Chabab

    Les raids aériens visaient la région de Gedo, en Somalie, qui jouxte l'extrémité nord-est du Kenya. Ils constituent la première riposte militaire d'envergure à la tuerie de jeudi à Garissa, située à 200 kilomètres de la frontière somalienne.

    Lire le reportage : A Garissa, la sidération après le massacre des étudiants

    La couverture nuageuse sur la région n'a pas permis d'établir avec précision si ces raids avaient fait des victimes parmi les islamistes armés.

    Les Chabab, qui disent avoir perpétré la tuerie de Garissa pour punir le Kenya de sa présence militaire en Somalie au sein de la force africaine AMISOM, ont proféré de nouvelles menaces au cours du week-end, promettant de « nouveaux bains de sang » dans les villes du pays.

    </article>

     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :