• Texte libre

    Dernière modification : 19/12/2011 
    - Ukraine

    Le sommet Ukraine-UE assombri par la condamnation de Timochenko

     Le sommet Ukraine-UE assombri par la condamnation de Timochenko 

    Les dirigeants européens se sont retrouvés à l'occasion d'un sommet en Ukraine. Une rencontre, longtemps incertaine, qui est d'ores et déjà assombrie par la condamnation de l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko pour "abus de pouvoir".

    Par Dépêche (texte)
     

    AFP - Le président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, a indiqué lundi à Kiev que la signature d'un accord d'association entre l'UE et l'Ukraine dépendrait des "circonstances politiques", notamment de l'affaire de l'opposante Ioulia Timochenko condamnée à sept ans de prison.

    "Nous voulons aller de l'avant pour signer et ratifier l'accord d'association le plus vite possible, mais cela dépendra des circonstances politiques", a déclaré M. Van Rompuy à l'ouverture d'un sommet .

    "Nos principales préoccupations sont liées avant tout aux risques d'une justice politiquement motivée, dont le procès Timochenko est l'exemple le plus frappant", a-t-il ajouté.

    La condamnation en octobre de l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko pour abus de pouvoir -- dénoncée par cette dernière comme une vengeance personnelle du président ukrainien, Viktor Ianoukovtich -- a provoqué la colère de l'UE qui l'a jugée politique et avait alors annulé une visite du président ukrainien à Bruxelles.

    L'opposante a fait appel de sa condamnation et le procès est en cours, mais ses avocats sont pessimistes, d'autant que Mme Timochenko est visée par une série d'autres enquêtes judiciaires.

    Le président ukrainien, Viktor Ianoukovtich, a accueilli lundi à Kiev une délégation européenne menée par Herman Van Rompuy et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, pour un sommet au cours duquel devait être abordé l'accord d'association entre l'UE et Kiev.

    Cet accord comprend un important volet commercial, qui établira une zone de libre échange "profonde et complète" avec suppression des barrières douanières sur toute une série de biens et services, y compris l'automobile.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :