• Texte libre

    Zone euro : l'inflation recule, le chômage progresse

    La hausse de l'indice des prix est tombée à 2,1% en novembre, à son plus bas niveau depuis quatorze mois, notamment grâce au repli des prix de l'énergie. Et le chômage est au plus haut depuis janvier 2007.

    Union européenne

    Le ralentissement de l'inflation se confirme et s'amplifie en Europe. En novembre, l'indice des prix est ressorti à 2,1% en rythme annuel, contee 3,2% en ocotobre. Il s'agit du plus bas depuis septembre 2007. Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires tablaient sur un repli moins fort en novembre, à 2,4%.

    Depuis les sommets atteints en juillet et en juin, à 4% en rythme annuel, l'inflation n'a cessé de reculer en même temps que les prix de l'énergie. A 147 dollars le baril le 11 juillet, le pétrole a depuis perdu environ les deux tiers de sa valeur, s'échangeant autour de 50 dollars. La hausse des prix dans la zone euro avait déjà ralenti à 3,8% en août puis à 3,6% en septembre.

    L'inflation se rapproche donc à nouveau pour la première fois depuis plus d'un an de l'objectif fixé par la Banque centrale européenne (BCE), qui vise une inflation en dessous mais proche de 2% sur le moyen terme. De quoi ouvrir la voie à de nouvelles baisses des taux d'intérêts européens alors que l'économie est entrée en récession et que le chômage grimpe.

    Le taux de chômage dans la zone euro est monté à 7,7% en octobre, son plus haut niveau depuis janvier 2007. Selon l'Office européen des statistiques Eurostat, 12,003 millions de personnes étaient au chômage. En septembre, le taux de chômage dans la zone euro avait été de 7,6%, après 7,5% en juillet et août.

    Pour l'ensemble des 27 pays de l'Union européenne, le taux de chômage s'est élevé à 7,1% en octobre, en hausse par rapport aux 7,0% du mois de septembre.

    Parmi les plus grands pays européens, le taux de chômage a surtout fortement augmenté en Espagne, à 12,8%, contre 12,1% en septembre. En France, il est monté à 8,2%, contre 8,0% en septembre. Il est resté stable à 7,1% en Allemagne.

    latribune.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :