• Tribunal de Bordeaux : Bourquin menace un journaliste

    09dec 2011

    Tribunal de Bordeaux : Bourquin menace un journaliste

    Ce journaliste, c’est votre serviteur. Dans le palais de justice, juste avant l’entrée dans la salle d’audience, un policier me signale qu’il ne faut pas prendre de photo à cet endroit. J'acquiesce. Et là Bourquin dit, en parlant très fort : « Vous le croyez lui. C’est le plus grand voyou de la terre ». Je réplique : « Juste derrière vous monsieur Bourquin ». Il vient alors se mettre à côté de moi et dit : « Vous me le paierez très cher », je lui fais répéter : « Vous me le paierez très cher ». Je réponds : « Vous me menacez monsieur Bourquin ». Et là, il s’adresse au policier : « Vous avez vu monsieur l’agent il me provoque ». Le policier a botté en touche et moi je me suis éloigné parce que Christian Bourquin avait manifestement envie de créer un incident.

    Pourquoi le président socialiste (réintégré au PS depuis quelques jours) de la région était il si content de nous voir ? Sans doute parce qu’il apprécie beaucoup notre plume sous laquelle il trouve toujours des choses qu’il ne voit nulle part ailleurs. Comme le récent papier révélant qu’il conservait son bureau de président du conseil général et les deux pièces attenantes. Vous remarquerez que cet homme ne manque jamais une occasion d’exprimer son soutien à la presse libre et indépendante : blacklistage, menace, utilisation des énormes budgets publicitaires du conseil général et du conseil régional… En résumé, il est plus proche de Poutine que de Jean Jaurès.

    PS : Les policiers qui assurent la sécurité du tribunal avaient reçu l’ordre (venant semble t’il du secrétaire général du tribunal) d’interdire aux photographes et caméramans de faire des images dans les murs du tribunal. Les confrères bordelais n’avaient jamais vu ça ! La présidente du tribunal à, elle, finalement autorisé France 3 à filmer dans la salle avant l’ouverture des débats. Caroline Baret a d’ailleurs traité Christian comme n’importe quel justiciable. Nous cherchons à savoir qui est à l’origine de la mesure restreignant l’activité des photographes.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :