• Trois leaders jihadistes abattus en Tunisie

    Trois leaders jihadistes abattus en Tunisie

    <section class="str_article_cntr buttons-positioning">

    <article class="article art_detail">
     
     
     
     
    </article></section>

     

    Par: rédaction
    13/07/15 - 12h52  Source: Belga
    © thinkstock.

    Trois dirigeants du principal groupe extrémiste armé tunisien, lié à Al-Qaïda, figurent parmi les cinq jihadistes abattus vendredi par la police, a annoncé le ministre de l'Intérieur Najem Gharsalli.

    <section class="clear">

    Les forces de l'ordre ont tué "cinq éléments terroristes dangereux, dont trois principaux dirigeants de la Phalange Okba Ibn Nafaa (...). Pas de simples (éléments), mais des poids lourds", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse dimanche soir.

    La Phalange Okba Ibn Nafaa, une branche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), est l'auteure de plusieurs attaques meurtrières contre les forces armées tunisiennes. Selon Tunis, elle est aussi responsable de l'attentat contre le musée du Bardo le 18 mars, bien qu'il ait été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

    Cette "opération a cassé le dos de la Phalange Okba Ibn Nafaa, je peux dire jusqu'à 90%", a assuré le ministre.

    Les trois hommes tués sont des "prolongements" du chef d'Aqmi, Abdelmalek Droukdel, et du chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, selon lui. Ils ont été identifiés comme Mourad Gharsalli, l'un des jihadistes les plus recherchés de Tunisie, Hakim Hazi et l'Algérien Lounis Aboul Fath. Les deux autres personnes abattues vendredi par la police n'ont pas encore été identifiées, selon la même source.
     

    Lire aussi

    </section>

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :