• Turquie : arrestation de djihadistes après l attentat d Istanbul

    <header id="titre_article">

    Turquie : arrestation de djihadistes après l’attentat d’ Istanbul

    Les Echos | <time datetime="2016-01-13T08:43:59+01:00" itemprop="datePublished"> Le 13/01 à 08:43, mis à jour à <time datetime="2016-01-13T09:24:28+01:00" itemprop="dateModified"> 09:21</time></time>
    </header><section class="left" id="gauche_article">

    <figure itemid="/medias/2016/01/13/1192210_turquie-arrestation-de-djihadistes-apres-lattentat-distanbul-web-tete-021616324103_660x440p.jpg" itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject"><figcaption itemprop="description">

    Des policiers turcs bouclent le secteur de Sultanahmet à Istanbul, où a eu lieu l’attentat

    mardi 12 janvier. - AFP

    1 / 1
    </figcaption></figure>

    Trois Russes soupçonnés de liens avec l’organisation Etat islamique (EI) ont été arrêtés par la police turque à la suite de l’attentat suicide d’Istanbul.

    La police turque a arrêté mercredi à Antalya (sud) trois membres présumés du groupe Etat islamique (EI), au lendemain d’un attentat suicide attribué au mouvement djihadiste qui a tué dix personnes , dont au moins huit Allemands, dans le coeur touristique d’Istanbul.

    Les forces de l’ordre ont placé les trois hommes, tous de nationalité russe, en garde à vue et saisi de nombreux documents, a précisé l’agence de presse Dogan, qui n’a fait aucun lien entre cette opération et l’attaque survenue dans la mégapole turque.

    Mardi déjà, 65 personnes suspectées de faire partie du mouvement dihadiste avaient été interpellées à Ankara , Izmir (ouest), Kilis, Adana et Mersin (sud), ainsi qu’à Sanliurfa (sud-est), a rapporté l’agence de presse progouvernementale Anatolie. Les autorités n’ont pas précisé si ces arrestations étaient liées à l’attentat d’Istanbul.

    Lire aussi

    > Attentat : le ministre allemand de l’ Intérieur en déplacement à Istanbul

    La Turquie en état d’alerte

    Un « kamikaze » s’est fait exploser mardi matin au milieu d’un groupe de touristes dans le district stambouliote de Sultanahmet, tout près de la Mosquée bleue et de la basilique Sainte-Sophie , deux des lieux les plus visités de la ville.

    Dix étrangers, dont au moins huit Allemands et un Péruvien , ont été tués et 15 autres personnes blessées dont deux dans un état jugé sérieux. L’auteur de l’attaque a été identifié par les autorités turques comme un ressortissant syrien, né en Arabie saoudite en 1988, et membre de l’EI.

    Longtemps accusé de complaisance avec les groupes rebelles radicaux hostiles au régime de Damas, le gouvernement du président islamo- conservateur Recep Tayyip Erdogan a rejoint l’été dernier la coalition internationale antidjihadiste. Depuis l’attentat attribué à l’EI qui a tué 103 personnes en octobre à Ankara, la Turquie a multiplié les coups de filets dans les milieux djihadistes.

    Source AFP
    </section>

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :