• Ukraine: l'ex-président géorgien pro-occidental Saakachvili nommé gouverneur d'Odessa

    Ukraine: l'ex-président géorgien pro-occidental Saakachvili

    nommé gouverneur d'Odessa

    lien
    Kiev - L'ex-président géorgien pro-occidental Mikheïl Saakachvili a été nommé samedi gouverneur de la région stratégique ukrainienne d'Odessa sur les bords de la mer Noire pour y défendre la souveraineté de l'Ukraine et lutter contre la corruption.

    Le président ukrainien Petro Porochenko a présenté à Odessa M. Saakachvili, 47 ans, un grand ami de l'Ukraine, selon des images diffusées en direct à la télévision. Il a précisé avoir signé la veille un décret accordant à Saakachvili la citoyenneté ukrainienne.

     


    Il reste un grand nombre de problèmes à Odessa: préserver la souveraineté, l'intégrité territoriale, l'indépendance et le calme, a souligné M. Porochenko.

    Une autre guerre qui est peut-être encore plus importante est celle contre la corruption, a-t-il ajouté.

    Odessa, principal port ukrainien d'un million d'habitants, proche de la Transdniestrie, région sécessionniste de la Moldavie où sont basées des troupes russes, est convoitée par le président russe Vladimir Poutine, qui l'avait cité il y a un an comme faisant partie du projet de Novorossia (Nouvelle Russie) qu'il aimerait voir reconstituée.

    Ville russophone, Odessa a réussi à résister aux pulsions séparatistes qui ont conduit dans les régions rebelles de Donetsk et Lougansk dans l'Est à un conflit armé ayant fait depuis avril 2014 près de 6.300 morts, mais la situation y reste très tendue. Plusieurs explosions mystérieuses visant des organisations pro-ukrainiennes y ont retenti ces derniers mois.

    Le 2 mai 2014, Odessa fut le théâtre d'une tragédie ayant coûté la vie à 48 personnes principalement des prorusses qui ont péri dans un incendie après avoir attaqué et tué des partisans de Kiev.

    Même avant de devenir officielle, la nomination de M. Saakachvili a été violemment dénoncée par Moscou.

    Saakachvili accusé de crimes contre le peuple géorgien est nommé gouverneur d'Odessa où les néonazis ont brûlé des gens en toute impunité: c'est un symbole profond de la démocratie à la Kiev observée avec bienveillance par l'Occident, a écrit sur son compte Twitter le délégué aux droits de l'homme du ministère russe des affaires étrangères Konstantine Dolgov.

    Mikheïl Saakachvili, président de la Géorgie de 2004 à 2013 arrivé au pouvoir après la Révolution de la rose, premier des soulèvements populaires en ex-URSS honnis par le Kremlin, a toujours été très proche des autorités pro-occidentales de l'Ukraine.

    Bien que Saakachvili et son équipe aient beaucoup avancé dans la lutte contre la corruption -- raison pour laquelle plusieurs ex-responsables géorgiens sont entrés dans le gouvernement ukrainien -- il a été accusé par ses détracteurs de dérives autoritaires. Il est poursuivi en Géorgie pour abus de pouvoir.

    neo/mp/pjl

    TWITTER


    (©AFP / 30 mai 2015 14h57)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :