• UNE EGLISE CATHOLIQUE COMPLAISANTE

     01/04/10 

    L’appel, signé par des intellectuels et des journalistes, dénonce l’emballement médiatique dans les accusations de viols et violences sexuelles dont est actuellement victime le Vatican.

    Un appel à plus de déontologie de la part des médias a été lancé jeudi 1er avril par des "intellectuels, journalistes, artistes et personnalités de la société civile, chrétiens ou non chrétiens"  à la suite de propos accusant le pape Benoit XVI d’avoir gardé le silence dans les affaires de pédophilie au sein de l’Eglise catholique.

    Consultable sur internet, l’appel dénonce l’emballement médiatique dans les accusations de viols et violences sexuelles dont est actuellement victime le Vatican. "De raccourcis en généralisations, le portrait de l’Église qui est fait dans la presse actuellement ne correspond pas à ce que vivent les chrétiens catholiques," dit le texte.

    Témoignant cependant de leur "horreur" devant les sévices sexuels perpétrés et réaffirmant leur soutien aux victimes, les signataires du texte appellent "les médias à une éthique de responsabilité qui passerait par un traitement plus déontologique de ces affaires."

    L’appel a été lancé à l’initiative de l’humoriste Frigite Barjot, de la journaliste Natalia Trouiller, de l’avocat blogueur Koz et du philosophe François Miclo. Il a notamment été signé par Gérard Leclerc (LCP), Vincent Hervouet (LCI), Yvan Rioufol (Le Figaro), l'homme d'affaires Claude Béabar (AXA), et le député UMP Christian Vanneste.

    La semaine dernière, le New York Times publiait plusieurs lettres et documents mettant en évidence le lien entre Benoit XVI et les violences sexuelles dont avaient été victimes des enfants des Etats-Unis.

    Le pape, alors Cardinal Ratzinger, est notamment pointé du doigt pour avoir ignoré le cas d'un prêtre accusé d'avoir violé 200 enfants sourds et muets entre 1950 et 1970 dans le Wisconsin (nord des Etats-Unis). Benoit XVI a également été accusé d'avoir approuvé en Allemagne le transfert d'un prêtre accusé de pédophilie.

    (Nouvelobs.com)

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/vu-sur-le-web/20100401.OBS1767/les-medias-appeles-a-plus-de-deontologie-sur-le-pape.html


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    marialis2.2 Profil de marialis2.2
    Dimanche 11 Avril 2010 à 02:43
    Un appel à la déontologie? Et la leur... La pédophilie est une faute très grave que nulle confession ne pourrait absoudre! Un prêtre qui faute en ce sens est un prêtre a qui il faut retirer immédiatement sa paroisse, sa fonction et lui signifier qu'il ne fait plus partie de l' Eglise. Ces actes sont monstreux qu'ils soient commis par des laïques ou des prêtres.
    Arrêtons de nous voiler la face : les prêtres sont des hommes, avec leur sexualité,mais un enfant doit rester intouchable: il est notre espérance en demain! Saccager sa vie est intolérable et inacceptable: où est Dieu dans tout ça...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :