• Valls promet une prime de 40 euros pour les petites retraites

     
    <article><header xtcz="Article_Header">

    Valls promet une prime de 40 euros

    pour les petites retraites

    Le Point - Publié le <time datetime="2014-09-16T20:01" itemprop="datePublished" pubdate="">16/09/2014 à 20:01</time> - Modifié le <time datetime="2014-09-16T22:39" itemprop="dateModified">16/09/2014 à 22:39   </time>lien 

    Mardi, le Premier ministre a obtenu la confiance de l'Assemblée nationale avec 269 voix "pour". A 20 heures, il est l'invité du JT de TF1.

    <figure itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject" xtcz="Image">Manuel Valls a obtenu la confiance des députés.<figcaption>Manuel Valls a obtenu la confiance des députés. © ERIC FEFERBERG / AFP</figcaption></figure>
     
    </header>

    Entreprises. "Il faut de la stabilité fiscale. Les choix ne sont pas pour les grosses entreprises. Le pacte de responsabilité va s'adapter aux PME car c'est là que travaillent une immense majorité des concitoyens". Les entreprises ont perdu leur compétitivité depuis fin 2001 : nous ne créons plus d'emplois dans le tissu industriel".

    Réforme de l'impôt sur le revenu. Manuel Valls a évoqué une baisse de l'impôt sur le revenu pour 6 millions de ménages, promettant une baisse de 700 euros pour une personne seule. "En 2014, quatre millions de ménages ont bénéficié d'une baisse des impôts", a tenu à rappeler le chef du gouvernement. "Ce mouvement nous allons le poursuivre en 2015, et en 2015, 6 millions de personnes seront concernées par cette baisse d'impôts et un million ne payeront plus l'impôt sur le revenu".

     
     

    Retraites. Par ailleurs, il a promis un geste en faveur des personnes âgées, évoquant une prime de 40 euros pour les petits retraités. "Ce montant forfaitaire de 40 euros, c'est pas grand-chose mais ça permet de ne pas voir les petites retraites baisser, comme je l'avais promis." En outre, "le niveau du minium vieillesse sera porté à 800 euros en octobre soit 96 de plus par an". Deux mesures qui coûteront "aux alentours de 250 millions d'euros", a précisé le Premier ministre. Pour ce faire : "Nous avons prévu 50 milliards d'économies sur les dépenses publiques", explique-t-il alors. "Encore une fois, il ne s'agit pas de dire que c'est extraordinaire, il s'agit uniquement de dire que par dignité vis-à-vis de ces retraités nous préservons leur pouvoir d'achat par cette prime et par cette augmentation", a-t-il ajouté.

    "Il y a une majorité." Ma mission est de tenir bon. De poursuivre ma mission. On la poursuivra jusqu'au bout. On ne va pas ajouter du désordre politique à la crise économique", a affirmé le Premier ministre sur le plateau de TF1, arguant que le pays a "besoin de réformes". Plus tôt, il s'est montré soulagé après le vote de confiance : "Il y a une majorité. Et surtout, il n'y a pas de majorité alternative. Je ne pouvais me permettre d'avoir le questionnement : y a-t-il une majorité". "C'est ma vision de la démocratie". Qui plus est, a-t-il ajouté : "nous ne pouvons nous permettre le spectacle que nous avons donné les dernières semaines (...) l'absence d'exemplarité".

    Après son discours de politique générale, Manuel Valls a de nouveau obtenu ce mardi la confiance de l'Assemblée avec 269 voix "pour". Un résultat nettement moins bon que le précédent, il y a cinq mois, où le gouvernement avait obtenu 306 voix. Même constat dans les rangs de la majorité. 31 députés socialistes se sont abstenus, contre onze le 8 avril lors du premier vote de confiance.

    Regardez : le Premier ministre Manuel Valls promet une baisse de l'impôt sur le revenu


    Une baisse de l'impôt sur le revenu pour 6... par 6MEDIAS

     
    <section class="util_article bottom" style="margin: 0px; padding: 10px 0px; font-size: 12px; vertical-align: top;">
     
    2
     
    35
     
    66
     
    </section></article>

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :