• Yémen: nouvelles violences à Sanaa et élimination d'un responsable d'AQPA

    Yémen: nouvelles violences à Sanaa et élimination d'un responsable d'AQPA

    Publié le 15-10-11 à 16:01    Modifié le 16-10-11 à 11:10     Réagir

    SANAA (AP) — Nouvelles violences au Yémen. Les forces du président contesté Ali Abdallah Saleh ont tiré samedi sur des milliers de manifestants dans la capitale Sanaa, faisant au moins 12 morts. Par ailleurs, le responsable de la communication d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, la branche yéménite de l'organisation terroriste, a été tué dans une frappe aérienne américaine, a annoncé samedi le ministère yéménite de la Défense.

    Après plus de huit mois de contestation contre le régime du président Saleh, au pouvoir depuis plus de 30 ans, Sanaa a de nouveau été le théâtre d'affrontements samedi.

    Selon des sources médicales et des témoins, les forces loyalistes ont ouvert le feu avec des fusils d'assaut et des batteries de DCA sur plusieurs milliers de manifestants dans les rues, tuant au moins 12 personnes et faisant au moins 300 blessés. Des échanges de tirs continuaient d'être entendus en début de soirée.

    Des affrontements ont également opposé des tribus pro et anti-Saleh à coups de mortiers et de lance-grenades dans le quartier de Hassaba, dans le nord de Sanaa, faisant au moins six morts et 13 blessés.

    Par ailleurs, le ministère de la Défense a annoncé que l'Egyptien Ibrahim el-Bana, responsable de la communication d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), avait été tué dans une frappe de drone américain vendredi soir dans la province de Chabwa (sud-ouest du Yémen).

    Au total, neuf militants présumés d'AQPA ont trouvé la mort dans cette frappe, selon des chefs tribaux locaux. Parmi eux figure notamment Abdul-Rahman al-Awlaki, 21 ans, fils d'Anwar al-Awlaki, prêcheur qui jouait un rôle important dans le recrutement par Al-Qaïda en Occident avant d'être tué le 30 septembre dans une précédente frappe de drone américain.

    D'après des responsables de la sécurité yéménite, l'armée américaine a mené au total cinq frappes aériennes dans la nuit de vendredi à samedi dans le district d'Azan, dans la province de Chabwa, et dans la province voisine d'Abyan, deux régions du sud du Yémen en proie à une forte activité d'AQPA.

    Le réseau terroriste tire profit des troubles politiques qui secouent le Yémen depuis le début du mouvement de contestation, il y a plus de huit mois, qui a considérablement affaibli le régime Saleh. AQPA s'est ainsi emparé de plusieurs villes dans le sud du pays, faisant planer la menace d'une prise de contrôle total du sud du Yémen.

    Signe de l'activité d'AQPA dans cette région, des militants ont également attaqué vendredi soir un important gazoduc souterrain reliant la région de Balhaf, toujours dans la province de Chabwa à un terminal d'exportation sur la mer d'Arabie, selon des sources sécuritaires. L'attaque a déclenché un incendie qui a fortement endommagé le gazoduc. AP


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :