• Jérusalem : Israël et la Jordanie s'accordent sur de nouvelles mesures

    Jérusalem : Israël et la Jordanie s'accordent sur de nouvelles mesures

    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé à Amman un accord entre la Jordanie et Israël sur de nouvelles mesures régissant l'esplanade des Mosquées à Jérusalem.

    Médiation

    Publié le <time datetime="2015-10-24T18:58:18+02:00" itemprop="datePublished">24 Octobre 2015  lien </time>
    Jérusalem : Israël et la Jordanie s'accordent sur de nouvelles mesures
    •  
    •  
    •  
     

    Contenu sponsorisé

    Alsa

    Pour Halloween, réalisez un gâteau mortel avec alsa® ! Découvrez nos autres idées recettes sur alsa.fr.

    Lire la suite
     
    by

    Des nouvelles mesures régissant l'esplanade des Mosquées à Jérusalem vont être annoncées samedi soir par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a annoncé John Kerry qui s'exprimait aux côtés de son homologue jordanien Nasser Judeh à l'issue d'une rencontre avec le roi de Jordanie Abdallah II.

    Parmi ces mesures, John Kerry a notamment précisé que Benjamin Netanyahou a accepté une suggestion du roi Abdallah pour assurer une surveillance vidéo de 24 heures de tous les sites sur l'esplanade des Mosquées.

     De plus, Israël est d'accord pour "respecter pleinement le rôle particulier" de la Jordanie, gardienne des lieux saints, selon le statu quo de 1967, a-t-il précisé.

    Pour le secrétaire d'Etat américain, "Israël n'a pas l'intention de diviser l'esplanade". Pour rappel, l’esplanade des Mosquées ou mont du Temple dans l’appellation juive, est le troisième lieu saint de l’islam mais il est également vénéré par les juifs. Ce lieu se trouve à Jérusalem-Est, la partie palestinienne occupée par Israël depuis 1967.

    Ces dernières semaines, les Palestiniens et la Jordanie ont accusé Israël de vouloir changer les règles qui régissent ce lieu doublement saint. Cette situation a créé de vives tensions. Depuis le 1er octobre, Jérusalem, les territoires palestiniens et Israël sont en proie à une vague de violences qui a coûté la vie à 50 Palestiniens (pour moitié des auteurs d'attentats), un Arabe israélien et huit Israéliens. Hier, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon a plaidé "fortement" pour une rencontre directe entre messieurs Netanyahou et Abbas. "En dépit de la colère et de la polarisation, il est encore temps de s'écarter du précipice", a-t-il insisté.

    Dans un gest d'appaisement, Israël a ouvert l'esplanade des Mosquées vendredi sans restriction. Des milliers de Palestiniens s'y sont rendus sans heurts.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :